Le CBD peut-il aider à soigner une inflammation ?

Inflammation

L’inflammation est appelée l’inflammation commune. Le terme vient du latin médical et signifie enflammer, augmenter ou même s’enflammer. L’inflammation peut se produire dans n’importe quelle région interne ou externe du corps. Elle est généralement causée par des germes ou des bactéries qui sont soit transmis, soit un effet secondaire d’autres maladies.

Le guide du CBD est consacré au sujet suivant : l’inflammation peut-elle être traitée par le CBD ?

Le tableau clinique de l’inflammation

L’inflammation s’explique souvent par la mort des cellules. En fin de compte, cependant, une inflammation n’est que la tentative de guérison de l’organisme pour tuer un foyer bactérien. L’inflammation provoque souvent un gonflement des zones touchées, ce qui s’explique par le fait que les tissus se dilatent pour être mieux irrigués par le sang.

L’amélioration du flux sanguin permet à davantage de cellules sanguines d’atteindre le site pour tuer les foyers. D’un point de vue médical, il s’agit d’une réaction immunitaire dite naturelle. Les inflammations et leurs causes sont aussi nombreuses que la maladie elle-même.

Cependant, ils sont le plus souvent causés par des influences extérieures. Cependant, il existe également des foyers inflammatoires qui peuvent apparaître par la faute de l’organisme lui-même. Par exemple, par une maladie auto-immune.

Une inflammation non traitée, selon son degré d’intensité, peut néanmoins aussi avoir des conséquences mortelles. Si le corps ne parvient pas à combattre une inflammation par ses propres moyens, cela peut se terminer par un empoisonnement du sang, une insuffisance cardiaque ou même une attaque. Si une inflammation ne guérit pas dans un délai raisonnable, il faut absolument consulter un médecin.

A lire  5 façons de garder votre visage et votre peau éclatants et en bonne santé

Le CBD peut-il aider à soigner une inflammation ?

Comme le cannabidiol a principalement un effet anti-inflammatoire, il s’agit certainement d’un remède prometteur pour traiter l’inflammation. Le CBD peut également être appliqué avec succès par voie topique. Les zones inflammatoires de la peau peuvent ainsi être frottées avec de l’huile de CBD et traitées directement.

En outre, le CBD est également efficace lorsqu’il est utilisé en interne. L’inflammation étant toujours causée par des germes, des bactéries ou des cellules tissulaires mourantes, le CBD, grâce à son large spectre d’action, est parfaitement adapté pour contenir les causes de l’inflammation. En outre, le cannabidiol stimule également le métabolisme, le renouvellement cellulaire et la circulation sanguine.

En combinaison, cela peut également avoir un effet curatif sur l’inflammation active. De même, le CBD fournit un agent catalyseur pour améliorer d’autres médicaments. Il s’agit notamment de la pénicilline et des antibiotiques, qui sont principalement utilisés pour les inflammations.

Étant donné que le CBD n’a jusqu’à présent montré aucun effet secondaire connu et qu’il est également non psychoactif (pas d’intoxication ou autre), le cannabidiol peut être pris en toute sécurité pour toute condition inflammatoire. Un autre aspect est que le CBD a également un effet antidouleur. Il n’y a pratiquement pas d’inflammation sans douleur.

A lire  L'huile de cbd, comment comprendre si elle est de qualité

Par conséquent, les patients se tournent souvent vers les analgésiques chimiques. Une trop grande quantité peut nuire à l’organisme et, dans le pire des cas, on devient dépendant des analgésiques ou éventuellement résistant à l’ingrédient actif lui-même. Le CBD est purement végétal et jusqu’à présent, il n’existe aucun rapport indiquant qu’il peut créer une dépendance.

Le cannabidiol a un effet inhibiteur sur la sensation générale de douleur et est donc un antidouleur bien toléré. Sur Internet, on trouve d’innombrables rapports indépendants de patients qui ont pu compenser avec succès une inflammation grâce au CBD. Qu’il s’agisse d’une simple inflammation de la racine des cheveux ou d’une pneumonie grave, le CBD s’est avéré être un médicament d’appoint potentiel pour toutes les affections inflammatoires.

Remarque : dans cet article, nous traitons du cannabis sur ordonnance, du CBD sur ordonnance, ou du CBD en vente libre ou légal. Cet article ne fait aucune suggestion quant à l’utilisation qui pourrait en être faite et n’a qu’un but éducatif et informatif. Les promesses de guérison et de bénéfice sont exclues.