Mangez des glucides et perdre du poids

Puis-je manger des glucides tout en perdant du poids ?

Bien que la consommation de moins de glucides soit essentielle pour une perte de poids optimale, vous n’avez pas besoin d’éliminer complètement les glucides de votre alimentation. La quantité de glucides que vous devez consommer est fonction de deux facteurs :

1) La quantité de poids que vous devez perdre et

2) L’endroit de votre corps où vous devez perdre du poids.

Lorsque les gens parlent de réduire les glucides ou de suivre un régime pauvre en glucides, le régime Atkins ou un régime cétogène leur viennent souvent à l’esprit (ce qui évoque des images de bacon, de graisse et de cuillerées de beurre d’arachide directement sorties du bocal et non pas l’incarnation d’une bonne santé). Mais il y a beaucoup de place dans le spectre des régimes cétogènes entre ce que mange la personne moyenne (la valeur quotidienne recommandée pour les adultes est de 300 g de glucides) et le régime cétogène à très faible teneur en glucides (généralement moins de 50 g de glucides par jour). Les régimes alimentaires ne sont pas uniformes, et les différents niveaux d’apport en glucides sont plus efficaces selon les personnes. Il existe même des recherches pour le prouver.

Dans une étude universitaire, les sujets ont suivi pendant 18 mois l’un des deux régimes à teneur réduite en calories :

Groupe 1 : un régime traditionnel riche en glucides et pauvre en graisses

Groupe 2 : Un régime alimentaire modérément réduit en glucides similaire à celui de La Zone (40 % de calories totales provenant des glucides, l’accent étant mis sur les fruits et légumes plutôt que sur les céréales).

Ce qui était si intéressant dans cette étude, c’est qu’après 18 mois, les deux groupes de personnes ayant suivi un régime alimentaire ont perdu la même quantité de poids, quel que soit le régime suivi.

Les chercheurs ont ensuite creusé un peu plus profondément dans la physiologie de chaque participant, en se concentrant plus particulièrement sur la sensibilité à l’insuline (une mesure de la façon dont votre corps accepte et distribue les glucides).

Ils ont constaté que les personnes peu sensibles à l’insuline (c’est-à-dire dont l’organisme n’est pas aussi bien traité par les glucides) perdaient plus de poids avec le régime de type « zone » qu’avec le régime pauvre en graisses, tandis que les personnes bien sensibles à l’insuline perdaient du poids avec l’un ou l’autre régime.

Qu’est-ce que cela signifie pour vous ?

Si vous êtes relativement maigre, vous avez probablement une bonne sensibilité à l’insuline et vous devriez être en mesure de perdre du poids en réduisant simplement votre apport calorique global (et en faisant de l’exercice). Si vous voulez accélérer votre perte de poids, vous allez devoir restreindre vos glucides de façon un peu plus agressive.

Comment savoir si vous avez une mauvaise sensibilité à l’insuline ?

La graisse corporelle qui se concentre autour de votre taille est un signal d’alarme facilement identifiable. Si c’est votre cas, vous devez déplacer les glucides de votre régime alimentaire des céréales vers les légumes, les fruits et certaines protéines pour obtenir les meilleurs résultats en matière de perte de poids.

Cela permettra de réduire la quantité totale de glucides dans votre alimentation tout en diminuant la quantité de glucides à action rapide, ce qui imite le régime à restriction de glucides utilisé dans l’étude ci-dessus.

Lorsque votre perte de poids commence à se stabiliser, déplacez davantage de glucides vers les fruits et les légumes, au détriment des céréales et des féculents. Vous verrez que la balance recommence à bouger dans la bonne direction.

Le résultat final

Il ne s’agit pas d’éliminer tous les glucides de votre alimentation, mais plutôt de limiter les glucides au niveau qui vous permet de vous sentir le mieux et de perdre le plus de poids. Si vous avez du mal à trouver votre point faible, consultez votre médecin ou prenez rendez-vous avec un nutritionniste qui vous aidera à déterminer la meilleure stratégie pour votre corps.

Les commentaires sont fermés.